Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Après avoir annoncé son soutien à Paul Biya, Samuel Eto dépecé au Cameroun

« Ton soutien à Paul Biya devant les caméras est un acte égoïste »
« C’est méchant et criminel à la limite »

Le soutien de Samuel Eto’o à Paul Biya ne plait pas à beaucoup de Camerounais

Dans une lettre ouverte adressée à Samuel Eto’o fils, le Camerounais John Dahl Carter qui dénonça, le premier, dans une vidéo reprise par CNN, l’esclavage en Libye, s’attaque à l’ex-capitaine des Lions Indomptables pour avoir annoncé devant les caméras, son soutien au président Paul Biya, en vue de l’élection présidentielle du dimanche 7 octobre 2018.

A sa sortie d’audience avec le président du Cameroun Paul Biya, Samuel Eto’o fils a appelé, le mardi 2 octobre 2018, à voter le président sortant. Cette sortie médiatique ne plait pas à tous les Camerounais. En tête, John Dahl Carter qui fut le premier à dénoncer dans une vidéo l’esclavage en Libye.

Voici, in extenso, la note salée adressée à la star camerounaise

« Grand frère. Pendant plus de 10 années, tes exploits et tes prouesses sur un terrain de football ont fait de toi un homme respecté et très aimé dans le monde en général et en Afrique en particulier. Par la force des choses, tu es donc devenu un leader car plusieurs africains s’identifiaient à toi. Moi en premier car j’étais ton premier fan.

Le football qui fait partie intégrante de ta vie prône des valeurs tels que, L’ALTRUISME, L’ESPRIT D’ÉQUIPE bref être au service du collectif et non l’inverse. Quand un joueur fait gagner son équipe par un exploit individuel, c’est la victoire de l’équipe. Quand un gardien commet une bourde qui plombe son équipe, c’est la défaite de l’équipe -!

Je pense que ce sont ces valeurs qui sont à l’origine de ton engagement dans les projets de société et tes multiples interventions pour voler au secours des nécessiteux. Au lendemain du scandale libyen, tu es monté au créneau pour exprimer ton indignation par rapport à l’existence des marchés d’esclave en Libye, tu as soutenu des artistes et des sportifs malades, tu as donné l’opportunité à certains jeunes de réaliser leurs rêves en devenant des footballeurs professionnels… -!

Cependant, faut-il te rappeler que si nous avions un gouvernement sérieux au service du peuple, on n’aurait jamais fait appel à toi pour toutes ces interventions ?

Les artistes souffrent et meurent comme des rats parce-que les droits d’auteurs sont détournés et le ministère de la culture ne sert à rien, si oui, dilapider l’argent du contribuable.

Les anciennes gloires du football finissent très souvent comme des mendiants avec des maladies chroniques et l’État les ignore, les jeunes obligés de prendre la mer pour changer leur destin….

Grand frère, les camerounais souffrent sur tous les plans depuis 36 ans et ça tu le sais. Tu es libre de voter qui tu veux. Mais ton soutien au président sortant PAUL BIYA devant les caméras est un acte égoïste car selon tes dires, ””il t’a soutenu et a fait beaucoup pour toi.”” pire encore, tu appelles tes compatriotes à faire comme toi. C’est à dire, Plébisciter massivement PAUL BIYA lors de la prochaine élection. C’est méchant et criminel à la limite -!

Que fais-tu de la jeunesse camerounaise assoiffée de changement ? Tu es donc favorable à 7 années supplémentaires de sorcellerie, de corruption, d’oppression des jeunes, de gabegie, de détournement et surtout de chômage des jeunes. Ces mêmes jeunes qui prendront la route pour une aventure périlleuse dans le désert et se feront torturer et vendre par leurs bourreaux et tu seras l’un des premiers à exprimer ton mécontentement alors que tu auras participé à ces départs en cascade.

Soutiens ton champion et dis-lui merci pour nos autoroutes, nos hôpitaux de référence et nos écoles de renommée. C’est d’ailleurs parce-que nous avons les meilleures infrastructures que l’axe Douala Yaoundé est le plus meurtrier en Afrique, que MONIQUE KOUMATEKEL est morte devant un hôpital avec ses jumeaux dans le ventre, que les élèves à l’extrême nord du Cameroun prennent les cours sous un arbre et à même le sol -!

Je préfère retenir tes exploits sur un terrain et rien d’autres car pour moi tu n’es pas un leader -! Vous êtes les bailleurs du Cameroun et les autres citoyens les locataires. Mais n’oubliez pas que nous finirons tous à 13 mètres du sol et que tout est vanité -!

Avant vous, il y’a eu un Cameroun et après vous il y’en aura un autre -!”

Cordialement John Dahl Carter -!

Linfodrome.ci

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct