Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ambassade du Mali à la Havane: Abdoul Kader Touré présente ses lettres de créance

L’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Mali à La Havane (Cuba), Abdoul Kader TOURÉ, a présenté ses Lettres de créance au président de la République du Guatemala, Jimmy MORALES CABRERA, le mercredi, 8 février 2017, au palais national de la culture. C’était en présence du ministre des Relations extérieures du Guatemala, Carlos Raúl MORALES MOSCOSO.

Abdoul Kader TOURÉ ambassadeur mali havane document Lettres créance Jimmy MORALES CABRERA président République Guatemala

L’Ambassadeur du Mali était accompagné du Conseiller culturel de l’Ambassade du Mali à La Havane, Moussa SY.
Cette présentation des Lettres de créance de l’Ambassadeur du Mali à La Havane au président de la République du Guatemala, fait suite à celles effectuées, l’année dernière, auprès des Autorités Cubaines et Jamaïcaines.
Après les mots de bienvenue et de félicitations du président du pays hôte, l’Ambassadeur a transmis les salutations fraternelles du président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, à son homologue guatémaltèque.
De même ; il a fait un condensé de la situation intérieure du Mali et mis en exergue les similitudes entre le Mali et le Guatemala, tous deux héritiers de très vieilles civilisations. Aujourd’hui, les deux pays connaissent le défi du développement dans un contexte où ils se retrouvent comme zones de transit et de passage de tous les trafics : drogues, armes, humains…
Dans la lutte contre ces fléaux, l’Ambassadeur a souligné le souhait du Mali de pouvoir bénéficier de l’expérience du Guatemala. Il a enfin souligné le caractère central de la capitale malienne, presque à équidistance des capitales des autres pays d’Afrique de l’Ouest
Dans sa réponse, le président de la République a exprimé la disponibilité du Guatemala à échanger avec le Mali dans tous les domaines. Il a aussi mis l’accent sur le rôle éminent que son pays a joué, en tant qu’observateur permanent, dans la résolution du conflit interne colombien. Une expérience qui pourrait aussi être utile au Mali.
Le président de la République a, par ailleurs, instruit au ministre des Relations extérieures de rester en contact avec l’Ambassade du Mali pour une prise en charge effective des différentes requêtes que celle-ci transmettra au nom de son pays.
Le Guatemala envisage une plus grande présence sur le continent africain, et le président de la République a demandé au ministre des Relations extérieures d’inviter l’Ambassadeur du Guatemala au Maroc à en explorer les opportunités.
Le ministre des Relations extérieures a dit toute sa disponibilité à suivre à la lettre les instructions données par le président de la République.
Auparavant, le mardi, 7 février 2017, dans l’après-midi, l’Ambassadeur Abdoul Kader TOURÉ, a été reçu par la Vice-ministre des Relations extérieures, Mme Anamaría DIEGUEZ AREVALO, assistée de la directrice du Département Afrique- Asie au MINREX, en présence du Conseiller culturel, Moussa SY.
Il s’agissait pour l’Ambassadeur de remettre les Copies figurées des Lettres de créance ainsi que celle du rappel de son prédécesseur.
Au cours de leurs entretiens, l’Ambassadeur a exprimé l’honneur et le privilège qui sont les siens de consacrer à cette mission, avant de faire le point sur la situation politique et économique du Mali, en mettant un accent particulier sur la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et Réconciliation.
Il a, par ailleurs, exprimé le souhait des autorités maliennes de voir se concrétiser les bonnes relations politiques que les deux pays entretiennent dans l’arène internationale, notamment au sein des Nations Unies et de divers organismes internationaux.
Soulignant les similitudes entre les deux pays, il a insisté sur l’opportunité d’une coopération notamment dans la préservation de nos cultures, l’éducation, l’agriculture, le tourisme, l’environnement et le renseignement, entre autres. À cet égard, il a exprimé le souhait de voir les deux pays procéder à des échanges d’expériences et de visites. Sur tous ces points évoqués, l’Ambassadeur a vivement souhaité que le Mali puisse bénéficier de l’expérience guatémaltèque.
Mme la Vice-Ministre s’est particulièrement réjouie de cette visite. Elle a souligné les similitudes passées et présentes des deux pays surtout en ce sens qu’ils sont devenus tous les deux des zones de passage pour les trafics en tous genres. Elle a invité l’Ambassadeur et son collaborateur à visiter le pays profond pour s’imprégner des réalités et de la riche culture du Guatemala. Elle a enfin exprimé la disponibilité de son pays à œuvrer de concert avec le Mali pour la recherche de solutions aux fléaux des trafics.

Le Conseiller Culturel
Moussa SY

Source: info-matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct