Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Aliou Diallo, Président d’honneur de l’Adp-Maliba, : «Les réformes actuelles doivent être menées par l’opposition malienne en concertation avec toutes les forces vives de la Nation »

Dans une déclaration relative au processus de réformes politiques et institutionnelles qu’il a rendu public, le samedi 02 février 2019, le Président d’honneur de l’Adp-Maliba (Alliance Démocratique pour la Paix), Aliou Diallo a fait savoir que les réformes actuelles (révision constitutionnelle, découpage territoriale…) doivent être menées par l’opposition malienne en concertation avec toutes les forces vives de la Nation. « Dans un pays aussi divisé et fragile que le nôtre, c’est aux autorités de faire preuve d’ouverture et de modestie en laissant les forces politiques de l’opposition diriger ce cadre de concertation et présenter au Peuple le résultat des travaux. C’est de là que naîtront la légitimité et la force de ces réformes indispensables pour le retour de la paix et de la sécurité », a-t-il dit. Selon lui, l’opposition n’est pas prête à jouer un rôle de figurants à un moment aussi crucial de l’histoire de notre pays.

Aguibou Sogodogo 

Le republicain mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct