Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Algérie: deux policiers perdent la vie dans un attentat-suicide

Un kamikaze a tenté d’entrer dans un bâtiment de la police à Tiaret, à 350 km au sud-ouest d’Alger. Pour ce faire, il a déclenché sa ceinture d’explosifs. Cet attentat-suicide faisant ainsi de nombreux dégâts et deux morts.

soldat militaire armee algerienne

Deux policiers tués

Le bilan de l’explosion aurait pu être plus lourd. En effet, deux policiers ont trouvé la mort dans une explosion déclenchée par un kamikaze qui tentait de pénétrer dans le commissariat de Tiaret. Ledit commissariat se situe au siège de la Sûreté de la wilaya qui est le quartier général de la police pour la préfecture. Les policiers en service ont riposté de manière très prompte. L’un des policiers dans un acte de bravoure se jeta sur l’assaillant perdant par la même occasion la vie. Aussi, un autre policier touché par l’explosion est mort suite à ses blessures. La responsabilité de cet attentat-suicide est attribuée à Daech (acronyme arabe de l’EI).

 

Deuxième attaque kamikaze de l’année

Pour cette année, c’est la seconde attaque contre des forces de l’ordre. En février, l’organisation État islamique (EI) avait déjà revendiqué une attaque-suicide avortée. En effet, elle avait perpétrée contre un commissariat de Constantine. Cette fois là encore, un kamikaze avait essayé de pénétrer dans un commissariat. Il avait cependant été repoussé par les tirs d’un policier. Les tirs avaient déclenché l’explosion de la charge portée par l’assaillant. En Mars 2016 aussi, un individu chargé d’explosifs avait été abattu par la police dans la région de Tizi Ouzou, dans l’est d’Alger. Et en août 2011, une trentaine de personnes avaient été blessées dans un attentat-suicide contre un commissariat du centre de Tizi-Ouzou.

Le spectre de la guerre continuerait de planer sur le pays. L’adoption en 2005 d’une Charte pour la paix et la réconciliation n’a apparemment pas pu venir à bout de ce cauchemar. En effet, des groupes armés islamistes restent actifs, surtout dans l’est et le sud du pays.

 

Source: afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct