Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Aigles du Mali : GIRESSE SE DEROBE

L’ancien milieu de terrain des Bleus a jeté l’éponge, 24h après l’élimination du Mali de la Coupe du monde, Russie 2018. Pour «plusieurs raisons», a-t-il expliqué

alain giresse entraineur aigles mali

Le sélectionneur des Aigles, Alain Giresse n’ira pas au bout de son contrat qui s’achève en novembre. Il a décidé de rendre le tablier, mercredi, soit 24h après l’élimination des Aigles de la Coupe du monde, Russie 2018. Joint au téléphone, le technicien français a indiqué qu’il a démissionné pour plusieurs raisons. «Je n’ai pas démissionné pour une seule raison, c’est un ensemble», a déclaré l’ancien milieu de terrain des Bleus. «Une accumulation qui fait qu’à un moment, on ne sent plus les choses et on ne sent pas pouvoir apporter ce qu’on doit apporter», a précisé Giresse.
Le désormais ancien sélectionneur du Mali estime qu’il y a un décalage entre les objectifs attendus par les gens et la valeur réelle de l’équipe. «Ça fait un moment que j’annonce qu’on est dans une phase de transition et de construction. Mais, personne n’a intégré cette réalité de l’équipe. Nous avons des joueurs cadres qui ne jouent pas beaucoup et des jeunes joueurs inexpérimentés. Aujourd’hui, il y a un décalage de perception et d’appréhension de l’équipe par rapport à ce qu’elle représente à l’état actuel face à des objectifs qui sont haut à atteindre», a expliqué Giresse qui est rentré en France, dans la nuit du mercredi au jeudi. Il fera quelques jours dans l’Hexagone, «histoire de décompresser», avant de revenir au Mali «pour régler quelques affaires et donner un au revoir au monde sportif malien», a-t-il confié.
La démission d’Alain Giresse est sans frais pour le Mali. «Psychologiquement, il n’était plus apte à assumer la fonction. En plus de cela, il avait quelques inquiétudes par rapport à sa sécurité personnelle», a déclaré de son côté le président de la Fédération malienne de football, Boubacar Baba Diarra. «Il a demandé qu’on accepte sa démission, j’ai accepté. Son départ n’est assorti d’aucun paiement d’indemnité», précisera le premier responsable de la fédération.
Alain Giresse avait été nommé sélectionneur du Mali pour la deuxième fois de sa carrière en mars 2015. Ancien entraîneur de Toulouse, du PSG et des Far de Rabat avant d’entamer une carrière de sélectionneur (Géorgie, Gabon, Mali, Sénégal), Giresse a participé à trois Coupes du monde en tant que joueur. Pour son retour au Mali (Giresse II, 65 ans) a dirigé 20 matches avec les Aigles, toutes compétitions confondues. Son bilan est de 8 victoires, 6 défaites et autant de matches nuls. Lors de son premier passage à la tête des Aigles (11 août 2010 au 11 février 2012), l’ancien international français a dirigé 17 matches pour 7 victoires, autant de défaites et 3 matches nuls. Il a notamment remporté la médaille de bronze à la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale.
Qui succédera au technicien français ? Dans le contexte actuel, la Fédération malienne de football ne peut opter que pour une solution intermédiaire. Le Mali étant déjà éliminé du Mondial et quand on sait également que l’actuel comité exécutif de la fédération doit céder sa place à une nouvelle équipe dans un mois (8 octobre), il ne servira à rien de se précipiter pour trouver un successeur à Giresse.

Ladji M. DIABY

 

Source: essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct