Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Afrobasket seniors féminin « Bamako 2017 » : la compétition se tiendra du 18 au 27 août prochain au Palais des Sports

Le 25ème Championnat d’Afrique des nations intitulé Afrobasket seniors féminin «Bamako 2017», se tiendra du 18 au 27 août prochain dans notre capitale.

Afrobasket feminin championne afriqe aigle mali

Elles seront 12 équipes nationales qui prendront part à cette édition. L’information a été donnée, le jeudi 13 juillet 2017, lors d’une conférence de presse tenue au Palais des Sports à l’ACI 2000. Elle a été animée par le président de la Commission nationale d’organisation de l’Afrobasket 2017, Amadou Diarra Yalcouye, conseiller technique au Ministère des Sports ; le Vice-président Bachécou Doucouré ; en présence de plusieurs membres de ladite commission.

Ils sont au nombre de 12 pays qui vont participer à cette 25ème édition du Championnat d’Afrique des nations intitulé Afrobasket seniors féminin «Bamako 2017», il s’agit : Sénégal (Champion en titre), Cameroun (Vice-champion d’Afrique), Côté d’Ivoire, République démocratique du Congo (RDC), Égypte, Mozambique, Nigeria, Tunisie, Angola, Mali, Guinée, et Wild card (Pays invité par Fiba-Afrique). Toute la compétition se déroulera dans la Salle du Palais des Sports «Salamatou Maiga» de l’ACI 2000. Pour assister les matchs, les billets seront vendus au quotidien à 1000 Francs CFA; la vente par Orange Money sera possible et les cartes permanentes seront également disponibles.

Pour gagner le pari de l’organisation et de la bonne tenue de la compétition, le président de la Commission nationale d’organisation, Amadou Diarra Yalcouye, a fortement sollicité le soutien et l’engagement indispensables des autorités du pays. De même, il a sollicité l’accompagnement de la population bamakoise, notamment la jeunesse et les mouvements sportifs nationaux pour une forte mobilisation afin que notre pays honore cet engagement en offrant à la jeunesse sportive africaine une belle fête. Il a ainsi lancé un appel aux opérateurs économiques et aux partenaires du sport pour avoir leurs soutiens. Selon M. Yalcouye, l’organisation de cette compétition s’élève à 600 millions de francs CFA.

Rappelons que le Mali a eu le privilège d’abriter cette compétition en 2011 et a été retenu par la grande famille du Basketball africain pour organiser ce 25ème Championnat d’Afrique des nations intitulé «Afrobasket seniors féminin ». A titre de rappel, le Mali a été champion de cette compétition en 2007 à Dakar (Sénégal) et finaliste en 2009 à Antananarivo (Madagascar). En 2011 notre pays a pris la 3ème place et pour la toute dernière compétition tenue à Yaoundé au Cameroun en 2015, il a occupé la 5ème place.

Ainsi, force est de reconnaitre que cette confiance renouvelée est à la fois un honneur et une marque de solidarité de la Fédération Internationale de Basketball de l’Afrique (FIBA) à l’endroit de notre pays le Mali. Cet honneur peut se justifier par les performances enregistrées par le Basket malien ; pour la mémoire des Grandes Basketteuses maliennes qui ont marqué l’histoire du Basketball africain comme la très regrettée Mme Salamatou Maiga dite Bébé et enfin la manifestation d’une solidarité à l’endroit de notre pays pour les épreuves qu’il traverse et pour qu’il reprenne sa place dans le concert des nations. Pour preuve de cette confiance, il faut rappeler l’organisation des compétitions comme le Tournoi qualificatif de l’Afrobasket masculin senior «Angola 2017», dans notre pays; l’organisation des grandes rencontres comme le Congrès à mi-mandat de FIBA-Afrique tenu à Bamako en avril dernier.

Par ailleurs, retenons que la Commission nationale d’organisation composée des ressources adéquates du monde sportif a été mise en œuvre pour mobiliser les ressources humaines, matérielles et financières pour la bonne tenue de la compétition. A cet effet, en collaboration avec la Fédération malienne de Basketball, elle mettra tout en œuvre pour relever les défis liés à l’organisation de ce prestigieux évènement sportif conformément au cahier de charge.

Seydou Karamoko KONE

 

Source:  Le Flambeau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct