Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Affrontements entre Peuhl et Dogon à Koro : « 33 morts et 8 blessés », selon un bilan provisoire

Selon des sources locales, tout a commencé vendredi dernier après la découverte du corps sans vie d’un dogon tué à Douna, village situé à une quarantaine de kilomètres de Koro dans la région de Mopti. Les affrontements entre les deux communautés ont pour le moment cessé, mais la tension reste vive. Une mission des forces de sécurité a été dépêchée sur place par le gouverneur de Mopti. Les élus de la localité appellent au calme et dénoncent l’absence de l’Etat dans cette partie du pays.

pays-dogon-chasseur-traditionnelle-donso

Tout serait parti d’un « banal incident » entre deux individus de ces communautés. L’incident survenu au sortir d’une foire a occasionné la mort d’un Dogon. Depuis ce matin, un calme relatif semble régner dans la localité. Les combats ont cessé, mais la tension reste vive entre les deux communautés. Les affrontements de ce week-end ont provoqué la mort de 16 personnes et une dizaine de blessés, dont certains graves, selon un député du cercle de Koro. D’autres sources évoquent un bilan 33 morts et une dizaine de blessés.
Écoutons le témoignage de cet habitant sur place qui a requis l’anonymat :

Les tensions entre communautés se multiplient dans le Centre du pays, notamment entre Peuls et Bambaras, ou encore Dogons et Peuls. En mai 2016, des affrontements Bambara et Peuhls ont fait 24 morts et 5 blessés dans le cercle de Tenenkou. En mars dernier, dix personnes avaient également trouvé la mort dans des affrontements entre chasseurs Bambara et éleveurs peuhls dans le cercle Niono.
Pour certains élus, ces tensions sont les conséquences de l’absence de l’Etat dans cette partie du pays. Ces élus appellent les communautés au calme et à la coexistence pacifique.
Youssou Aya est député élu à Koro :

Au même moment, un autre conflit inter-communautaire a opposé hier matin les communautés Peuls à celles des Idourfane à Intahgla à 45 km d’Ansongo. Selon des témoignages, les heurts ont fait 1 mort et 2 personnes enlevées du coté des Idourfane. Un véhicule a également été brûlé. Pendant ce temps, à Gounga un autre village du cercle d’Ansongo dans la commune de Bourra, des peuhls auraient enlevé des animaux appartenant à des Idarfanes. Difficile de confirmé cela auprès de sources officielles. La situation reste tendue dans la zone entre les deux communautés.

 

Source: studiotamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct