Affrontement entre policiers au GMS : Le summum de la bêtise

La honte s’empire d’un moment à  l’autre dans notre  pays, et le pire est que les faits proviennent de certains responsables. Or ces derniers devraient plutôt se consacrer  pour la sécurité du Mali. Mais hélas ! Cet objectif semble tombé dans les oubliettes par certains de nos soldats. Après l’affrontement entre militaires dont la suite est en train d’être gérée, voici  des policiers du GMS qui  s’affrontent. A qui le tour  demain ? Cette attitude n’explique-t-elle pas qu’il n’y a pas eu une vraie leçon après l’affrontement entre militaires ? Où est passée la police militaire ?policier malien

En cette période cruciale que notre pays traverse, où plusieurs autres frères d’armes d’Afrique ainsi que l’armée française  se sacrifient pour porter  secourir au Mali pour la reconquête du territoire notamment les régions du nord, c’est vraiment abominable que des porteurs d’uniforme se comportent ainsi. Est-il compréhensible qu’au moment où des soldats étrangers sont en train de verser leur sang pour le Mali, des porteurs d’uniforme se permettent de s’échanger des coups. N’est-ce pas un désintérêt pour la cause nationale ? Ce comportement étale  la déconfiture de la police nationale et  la faiblesse de l’autorité de l’Etat vis-à-vis  des troupes étrangères venues épauler l’armée malienne pour  traquer les terroristes. Il faut rappeler que les troupes Sénégalaises sont hébergées au GMS et ont assisté à l’affrontement entre les policiers maliens.

Trop c’est trop ! L’Etat doit envisager des mesures  toute forme d’indiscipline des porteurs d’uniforme.

Notre pays ne peut continuer à subir une telle humiliation qui se traduit par des affrontements entre frères d’armes.  Du début de l’affaire des bérets rouges à nos jours,  l’image de notre pays Maliba a pris un coup fatal durant cette période de crise multiforme.

Il faut signaler que bon nombre de maliens s’interrogent si la plupart des militaires et policiers aiment ce pays. Il ne sert à rien de se montrer leurs forces musculaires entre eux dans la capitale.

Faut-il  rappeler aux policiers  que cette période n’est pas bien indiquée pour la mise en place d’un bureau syndical. C’est du moins l’œuvre des agents indélicats qui ne visent que leurs intérêts égoïstes individuels. S’ils étaient épris de bonne moralité, ils allaient au moins attendre que la situation se stabilise au nord. L’Etat devrait suspendre ne serait-ce qu’en cette période, suspendre toute activité syndicale et mettre aux arrêts les brebis galeuses.

Adja 

8 thoughts on “Affrontement entre policiers au GMS : Le summum de la bêtise”

  1. Bamada vous plaisantez là ?

    Réecriez cet article en donnant des lieux précis, des dates et des personnes, des explications. Vous rigolez votre article est de type racontar, ça se voit rien que dans son vocabulaire…

    Bon courage, basmala

  2. même d’ici on peut avoir des numéros de téléphones pour questionner et en savoir plus……… vous à Bamako vous faites du blog en étant à proximité des événements ?

    Quand on voit le nombre d’article où vous faites la morale au reste du peuple et des fonctions malienne un peu d’introspection est exigé !

Comments are closed.