Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

ADP-Maliba: L’ascension fulgurante d’un jeune parti politique malien

Depuis l’avènement de la démocratie, la surabondance des partis politiques a atteint un stade indéchiffrable voire inégalable en terre malienne. Plus aucune thèse fiable n’est capable de définir avec exactitude leur nombre exact. D’ailleurs, il fut un moment où les gens avaient tendance à croire que la création d’un parti tendait vers un effet de mode.

bureau-siege-adp-maliba

De nos jours on peut affirmer aisément que c’est plus facile d’en créer que de  faire valoir des initiatives novatrices en semant des preuves concrètes à travers des actions. En fin de course, très peu de formations politiques détiennent une vision et un projet cohérent en matière de développement du pays. Cette situation inédite a fini par convaincre les électeurs à ne plus s’inscrire dans la dynamique du militantisme politique. Généralement, les populations ont pris la fâcheuse habitude de voir débarquer de manière cyclique les hommes politiques sur le terrain aux seules veilles des élections municipales, législatives ou présidentielles pour picorer leur voix moyennant du cash et se faire valoir dans l’arène politique. C’est ce sentiment qui amène la majorité des maliens à ne plus croire à l’homme politique.

Actuellement, un jeune parti politique est en cours de renverser la tendance et faire la différence. Son patronyme très facile à retenir se limite à trois syllabes suivies du nom de son pays d’appartenance le Mali dans toute sa splendeur. Il s’agit tout simplement de l’un des derniers partis politiques créé dans notre nation : ADP-Maliba. Ce jeune parti politique a le mérite de couper le sommeil à plus d’un vieux loup (politicard) en terre malienne compte tenu de sa performance sur le terrain. Créé le 20 janvier 2013, en trois ans d’existence déjà, cette formation politique aligne dans ses rangs 9 députés, 8 maires et 215 conseillers municipaux sur l’étendue du territoire national. Sans oublier que le plus jeune député de l’histoire du Mali Amadou Thiam élu en commune V du district de Bamako est le Président de cette formation politique.

Quelle performance !             

D’après le secrétaire général du parti Sori Ibrahima Traoré juriste de formation militant convaincu : «  Notre première force s’appuie sur la jeunesse, force vive de la nation. Pratiquement, la totalité des membres du parti provient essentiellement de ce public. La clé du succès réside dans la cohérence de la démarche politique. ADP-Maliba est une formation politique qui privilégie l’intérêt du peuple au détriment d’un clan ». En voulant savoir pourquoi le parti a pris sa distance avec le parti majoritaire. Dans un franc parler il répondit calmement : « Les engagements pris par les tenants du pouvoir  qui lui a valu l’adhésion d’une majorité écrasante de maliens n’ont pas été honorés. Cela demeurait la gestion de la crise du nord. A cela il convient d’ajouter également l’assainissement de la gestion des affaires publiques. Là aussi les actes n’ont pas suivi les mots. Les grands détournements restent impunis. Ces raisons nous semblaient suffisantes pour rompre avec le pouvoir IBK ». Le parti va-t-il continuer sur cette lancée pour un avenir meilleur ? On ne saura le dire, mais une seule chose demeure, s’il continue, il sera certainement dans les années à venir le plus grand parti du pays.

AES

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct