Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

ADP-Maliba et la présidentielle de 2018 : Ça rêve deboutADP-Maliba et la présidentielle de 2018 : Ça rêve debout

Dans un entretien accordé à la chaine de télévision Energie TV, le secrétaire politique de l’ADP-Maliba, Cheik Oumar Diallo, s’est projeté sur l’élection présidentielle de 2018 tout en énumérant les dispositions à prendre pour la transparence de celle-ci.

amadou thiam adp maliba conference

Cheik Oumar Diallo a pris l’exemple sur les récentes élections communales qui, selon lui, ont été émaillées d’irrégularités. De ses dires, la gestion faite du fichier électoral en est la principale cause puisque beaucoup n’ont pas pu voter parce que leurs noms ont été omis sur les listes électorales. Il en est de même pour certains dont les noms avaient été mal inscrits  sur ces listes. C’est d’ailleurs pourquoi, explique-t-il, que – l’ADP-Maliba a – depuis longtemps – demandé un assainissement du fichier électoral. En effet, au- delà des propositions qu’il a eu à faire au cours de ce entretien pour une veille démocratique et électorale pour la présidentielle à venir. Le secrétaire politique de l’ADP-Mali a lancé ceci : « Nous sommes prêts à trouver le financement d’un audit indépendant du fichier électoral.» Comme si Ladji Bourama lui avait signifié qu’il ne serait pas candidat. Dans tous les cas, c’est un message qui en dit long sur les ambitions de l’ADP-Maliba. Sauf que, Koulouba accèdera-t-il à cette demande ? Nous pensons que non ! On appelle ça tout simplement rêver debout. Vu sa posture actuellement, on voit mal le locataire de Koulouba laisser une telle initiative à un parti de l’opposition. Mais bon ! Le rêve est permis, peut-on dire.

A.N’djim

 

Source:  Le Point

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct