Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Accord pour la paix : Les groupes armés doivent arrêter d’arnaquer le peuple

Depuis plus de deux ans, l’Etat malien et les différents groupes armés (Coordination des Mouvements Armés et Plateforme) ont solennellement signé un accord pour la paix. Depuis deux ans, ces groupes armés alors liés par cet accord restent plutôt dans un lien paradoxal d’adversité. Désormais, ils s’entretuent davantage qu’ils ne repoussent l’ennemi hors de nos frontières. Ils sont plutôt d’accord à ne jamais être d’accord. Alors ils sont actuellement dans un plan B de trêve de 30 jours renouvelables, au détriment de l’accord. Faut-il continuer à utiliser les deniers publics pour entretenir ces comédiens égarés ?

zahabi ould sidi mohamed general gabriel poudiougou commission ddr kidal azawad bilal ag acherif cma mnla armee malienne soldat militaire fama

L’impunité conduit toujours à des lendemains déplorables. C’est pourquoi lorsqu’il s’agit de forces armées, l’indiscipline doit mériter davantage de sanction que les actes posés sont le plus souvent meurtriers. Malheureusement, il est évident que le Gouvernement malien laisse faire les groupes armés et la communauté internationale complice de cette remontée d’adrénaline. Ce laisser-aller, synonyme de faiblesse ou de légèreté de la part des autorités, ne peut qu’encourager les égarés dans leur comédie ou les comédiens dans leur égarement. C’est selon.

 

Le hic, c’est que depuis deux ans que l’accord est signé, le gouvernement fait dans la bassesse, s’abstenant de désarmer des groupes condamnés à vivre ensemble au sein d’une même armée, malgré les multiples ” mutineries “, peut-on ainsi déplorer.

Il est temps de procéder à des mises en garde sérieuses, voire même des exécutions publiques de toute nuisible personne appréhendée dans les attaques contre quelque partie signataire de l’accord d’Alger que ce soit. On ne peut vouloir d’une chose et son contraire. Soit les signataires sont ensemble, soit il faut imposer l’union et l’unité d’action entre des hommes qui ont pris l’engagement d’être des frères d’armes d’une même et unique nation. Nous en avons assez d’être arnaqués.

Il est temps que finisse le laisser-aller. Il est temps d’avoir pitié de ce peuple meurtri qui ne cherche que la paix. La bravoure, l’honneur et la dignité des signataires de l’accord d’Alger se trouvent plutôt dans la main-tendue contre les terroristes et non dans la perpétuation de la terreur dans le septentrion de notre pays. Ils doivent constamment se rappeler cet extrait de l’hymne national du Mali : ” Si l’ennemi découvre son front, au-dedans ou au dehors, nous sommes résolus de mourir… “.

Alors comment honorer cet engagement en s’entretuant plutôt ? Ayons honte de poser des actes abominables.

A bon entendeur salut!

Mamadou DABO

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct