Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Abdoulaye Sékou Sow, l’ex premier ministre a tiré sa révérence à l’âge de 83 ans

abdoulaye sekou sow premier ministre transition mort decede tue enterrement 83 ans

La nouvelle est tombée ce lundi 27 mai 2013. L’ancien Premier ministre, Abdoulaye Sékou Sow, grand commis de l’Etat, a tiré sa révérence. Il était âgé de 83 ans

Pour tous, il est celui qui a dirigé le gouvernement du Mali d’avril 1993 à février 1994. Mais avant tout, Me Abdoulaye Sékou Sow était un juriste chevronné. Enseignant, premier directeur du tourisme, directeur de l’Ecole Nationale d’Administration, conseiller technique dans un département ministériel avant de devenir, après la chute du régime du général Moussa Traoré, ministre d’État, ministre de la Défense, il aura consacré toute son existence à l’administration de la chose publique.

Mais pas au dépend de ses amours pour le droit. Docteur d’État en Droit public et titulaire du Certificat d’aptitude à la profession d’avocat de la faculté de Droit et des Sciences économiques de Paris, licencié en Philosophie de la faculté des Lettres et des Sciences humaines de Montpellier, et enfin titulaire d’une attestation de stage en Psycho-pédagogie de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud. Un bagage qu’il a tenu à transmettre et à mettre au service des autres dans son cabinet de Bamako, où sont passés de nombreux juristes, aujourd’hui de renommée nationale voire au-delà.

abdoulaye sekou sow premier ministre transition mort decede tue enterrement 83 ans bamakoPatriote émérite, il fut de tous les combats pour l’instauration de la démocratie et du multipartisme dans notre pays. Fervent défenseur des droits de l’homme, feu Abdoulaye Sékou Sow a traversé des périodes difficiles à cause de son combat. Alors qu’il dirigeait l’ENA, il fut relevé de son poste, arrêté et incarcéré au tristement célèbre Camp des Parachutistes. À sa libération, il subira 5 ans de chômage avant de se décider à entrer dans une profession libérale.

Il est membre fondateur de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ). De cette période de lutte pour l’avènement de la démocratie au Mali et sa consolidation, il tirera un ouvrage. En 2008, il publie “L’État démocratique républicain: la problématique de sa construction au Mali”, livre qui suscite des polémiques au Mali quant à la gestion des révoltes de 1993.

Me Abdoulaye Sékou Sow sera inhumé demain 28 mai 2013.

Par Célia d’ALMEIDA – 27/05/2013

Sourcejournaldumali

avatar
0 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  Subscribe  
newest oldest most voted
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct