Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

58è anniversaire de l’indépendance du Bénin: la communauté Béninoise au Mali a commémoré

1er août 1960- 1er août 2018, la République du Bénin à 58 ans. La communauté béninoise vivant au Mali a célébré ce 58ème anniversaire, le mercredi soir, autour d’un diner à l’Escale Gourmande, sis à Hamadallaye ACI 2000. Ces festivités étaient placées sous l’égide de Mme le Consul honoraire du Bénin dans notre pays, Olga SANVEE, en présence du président Haut conseil des béninois de l’extérieur, Jonathan ATTIOGBE, du représentant du ministère des Affaires étrangères et celui des Maliens de l’extérieur.

Le représentant du ministère des Affaires étrangères a affirmé que le Bénin et le Mali ont toujours partagé le même point de vue sur les grandes questions de l’heure. Selon lui, cette célébration est l’occasion de renforcer davantage l’excellente relation d’amitié et de coopération existant entre les deux pays.
Dans son allocution, Mme le consul honoraire du Bénin dans notre pays, Olga SANVEE, a affirmé que ‘’le 1er août tient une place de choix dans nos cœurs et nos âmes’’, car, ajoute-t-elle, ‘’naissait ce jour, il y a 58 ans, la République du Dahomey devenue aujourd’hui République du Bénin’’.
Pour Mme le Consul, les béninois ont la chance de vivre une démocratie fondée sur des valeurs humaines qui leur permet de pouvoir s’exprimer sans crainte, autrement que par la violence.
« Je pense aussi à notre attachement à nos traditions. Je pense à la valeur que nous attachons à la survivance et à la protection de notre culture à travers le temps. Revêtir la citoyenneté d’un pays, être béninoise ou béninois, c’est aimer son pays, sa patrie et oser l’affirmer. C’est respecter ce territoire qui est le nôtre. C’est apprécier sa terre, ses ressortissants, qu’ils y vivent ou se soient installés à l’extérieur, sa diaspora. C’est aussi y vouloir un développement sain et équilibré, durable et respectueux de l’environnement », a déclaré Olga SANVEE.
Elle a assuré que la volonté du gouvernement béninois est d’inscrire le pays dans un développement harmonieux, en privilégiant la qualité de vie des populations. Il s’agit, pour le gouvernement qu’elle représente, d’agir sur les situations sociales et économiques des béninois comme en témoignent les 45 projets phares du Programme d’actions du gouvernement.
« Les autorités de notre pays n’ont de cesse d’assurer la mise en œuvre de ces projets dont elles attendent un impact positif sur le développement du pays et la vie quotidienne de tous nos compatriotes, tout en s’attachant à ce que leurs effets soient durables dans le temps », a-t-elle rappelé.
Elle a appelé ses compatriotes à accompagner leur gouvernement au quotidien pour que les nombreux chantiers aient un réel impact positif et durable sur les conditions de vie de la population béninoise toute entière. De même, elle a salué ses compatriotes au Mali pour leur engagement tout en les encourageant à continuer à être disponibles pour le pays, malgré leur éloignement.
Madame le Consul a saisi l’occasion pour remercier les autorités maliennes pour leur accompagnement et magnifier l’excellente coopération entre le Mali et le Bénin. Selon elle, un témoignage éloquent de cette amitié est la présence quantitative et qualitative des membres des forces de défense et de sécurité du Bénin au sein de la Minusma de même que les nombreux personnels civils.
« Le Bénin et le Mali entretiennent de très bonnes relations dans bon nombre de domaines, notamment dans les domaines des transports à travers l’utilisation du corridor béninois par les transporteurs maliens, portuaires avec l’utilisation du Port autonome de Cotonou par les opérateurs économiques maliens pour l’écoulement de leurs marchandises surtout les hydrocarbures, même si cette utilisation est limitée en raison de l’existence d’autres ports de la sous-région plus proches du Mali », a noté Olga SANVEE.
Elle a conclu ses propos en déclarant : ‘’Je crois fermement que notre beau et merveilleux pays s’est enfin engagé sur la voie du développement durable. J’ai confiance en l’avenir de notre pays que j’entrevois radieux, et j’ai foi en notre capacité à réussir ensemble. J’ai la conviction qu’avec la saine émulation faisant son œuvre, nous irons d’exploit en exploit. Ensemble, nous sommes plus forts et notre pays connaitra un beau dessein »
Pour sa part, le président du Haut conseil des béninois de l’extérieur, Jonathan ATTIOGBE, a indiqué que la célébration du 58è anniversaire du Bénin est un devoir de mémoire qui renvoie aux luttes héroïques des devanciers, lesquels ont légué des valeurs d’abnégation, de courage et d’intégrité.
Il a rappelé que la reconstitution de la colonie du Dahomey, jadis disloquée, la proclamation de la République du Bénin et l’accession à l’indépendance le 1er Août 1960 ont ouvert la voie à l’émergence d’un Etat moderne, responsable et résolument engagé dans la quête d’une croissance économique durable et d’un développement partagé.
Il a profité de l’occasion pour saluer la mémoire du Président Hubert Koutoukou MAGA qui a eu la lourde responsabilité de proclamer l’indépendance et d’assurer les hautes fonctions de Premier magistrat de l’Etat naissant.
Le président du Haut conseil des béninois de l’extérieur a salué les grandes avancées réalisées, notamment l’enracinement continu de la culture du respect des valeurs et coutumes du pays hôte et le raffermissement des liens d’amitiés et de coopération avec les populations maliennes.
« Béninois, soyons fiers de porter ce nom et que cette fierté soit accompagnée d’un travail acharné de tout un chacun de nous. J’exhorte chaque béninois que nous sommes à penser à l’évolution de son pays, le Bénin, qui ne peut se développer sans ses filles et fils. Ensemble, retournons notre regard vers ce drapeau et rappelons-nous de ces paroles de notre hymne nationale : le vert qui nous montre l’espoir du renouveau, le rouge rappelle le courage de nos aïeux dont nous avons hérités et le jaune le présage, une prédiction d’une patrie forte »
Enfin, Jonathan ATTIOGBE a affirmé que l’organisation des festivités du 58è anniversaire sur le territoire du Mali, exprime la volonté commune des autorités politico-administratives des deux pays de construire l’intégration africaine pour les générations futures en se fondant sur les leçons du passé.

PAR MODIBO KONE

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct