Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

4e EDITION DU FESCAWO : La paix et la cohésion via la culture à Kadiolo

Du 30 au 1er avril 2017 s’est tenue à Woroni, dans le cercle de Kadiolo, région de Sikasso, la 4e édition du Festival de Woroni (Fescawo).

festival culturel Selingue mali

Les organisateurs (Association des ressortissants et sympathisants de Woroni) ont manifesté leur engagement à promouvoir la paix et la cohésion sociale, d’où le thème “paix et réconciliation”.
Le Fescawo-2017 a réuni, en plus des habitants de Woroni, des milliers de ressortissants venus de l’intérieur du Mali et de la sous-région (Côte d’Ivoire, Burkina Faso). Comme les éditions précédentes, celle de cette année était placée sous le parrainage de l’honorable Yacouba Traoré, en présence du colonel-major Bréhima Diabaté, l’un des initiateurs du Fescawo, du représentant de la première Dame, Aliou Hamada Maïga, et une forte délégation du Club de soutien à Yacouba Traoré.
Les trois jours de festival ont été émaillés d’animations folkloriques à travers tchitchara, bôlôgô, lakleni, samôrô, yagwa, wakoulou, etc. Les festivaliers ont profité de leur séjour pour visiter des lieux touristiques de la localité, mais aussi vulgariser les messages de paix et de cohésion sociale.
L’honorable Yacouba Traoré a salué le choix du thème de cette 4e édition Fescawo. A l’en croire, il est une grande plateforme de rencontre de tous les Maliens, favorables à la mise en œuvre de la grande politique nationale de paix et de réconciliation. Il a promis aux populations de Woroni de tout mettre en œuvre pour sa pérennisation. Grâce au festival, il est établi que Woroni et ses environs sont une zone de culture et du tourisme non découverte par le Mali, ses musiques et ses sites touristiques.
Après quatre éditions le Fescawo s’impose aujourd’hui comme la seule activité culturelle contribuant au développement économique, social et culturel du la localité. “Dans le cadre du développement de Woroni, le Fescawo est à la base de beaucoup de réalisations dont un forage, la réhabilitation du campement de Woroni, l’organisation de la chute de Woroni, la construction d’un pont pour accéder facilement à la chute et des retombés économiques pour les populations du village”, a précisé le colonel-major Bréhima Diabaté.
Les organisateurs ambitionnent de faire de Fescawo un outil de développement non seulement de Woroni, mais aussi des villages voisins. “Nous allons continuer à chercher des partenaires pour pouvoir faire un développement intégré de Woroni et des villages voisins par l’aménagement d’une terre pour le maraichage, la réalisation d’un mini-barrage pour l’irrigation des champs des femmes et l’extension du campement de Woroni”, a souhaité le colonel-major Diabaté.
Il a invité les ressortissants à se joindre à eux pour atteindre l’objectif du Fescawo qui est le développement de Woroni en particulier et de la région de Sikasso et du Mali en général. Les organisateurs ont sollicité le soutien des autorités pour faire de Woro un pôle d’attraction touristique.
Les instruments et les danses traditionnelles de Woroni et de ses villages voisins ont tenu les festivaliers dans une atmosphère de joie et de convivialité.
Youssouf Coulibaly
Envoyé spécial
Source: L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct