Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

2ème APPEL a projets pour soutenir les communautés vénérables : La Suède à travers le RESO-Climat Mali offre 3 milliards FCFA pour lutter contre les effets climatiques

En marge du 5ème Assemblée générale ordinaire du RESO-Climat Mali, le Chargé de Mission Abdallah Ag Idias Imick, représentant le ministre de l’Assainissement, de l’Environnement et du Développement durable, a présidé la cérémonie de lancement officiel du 2ème appel à projets qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’Initiatives Locales d’Adaptation durable des Communautés vulnérables aux effets climatiques (PIL-ADCC).

 Ousmane OUATTARA directeur executif Malifolkcenter conferene reso climat mali

Financé par l’Etat de la Suède, ce présent appel à projet du RESO Climat d’une valeur de 3 milliards de FCFA, permettra de réaliser une vingtaine de projets dans les secteurs comme l’Agriculture, l’énergie renouvelable. La date limite des dépôts  de demandes  pour acquisition de financement est fixée pour le 28 juin 2017. Les projets sélectionnés retenus doivent être exécutés dans un délai de 16 mois.

En cette circonstance, le président du RESO-Climat Mali, Dr Ibrahim Togola a déclaré que cette cérémonie est un moment de grand honneur. Car, a-t-il expliqué, ce financement permettra d’aider les couches les plus vulnérables à faire face aux impacts du changement climatiques. A ses dires, cette cérémonie est l’aboutissement d’un long processus  de coopération avec l’ambassade suédoise au Mali.

Le représentant de  l’ambassade suédoise au Mali, Désiré Ballo, a d’abord salué la tenue de la 5ème Assemblée ordinaire du RESO, qu’il qualifie de preuve de fonctionnalité.  Ce moment était important et attendu, a-t-il noté. Il a insisté sur les résultats des projets qui seront sélectionnés, l’harmonisation du cadre logique globale et à l’adaptation de ces projets aux réalités des zones concernées.

Le représentant le ministre de l’Assainissement, de l’Environnement et du Développement durable, Abdallah Ag Idias Imick, a salué l’appui de l’Ambassade de Suède au Mali. Il a ensuite rappelé que le changement climatique  est l’un des plus grands défis  du 21ème siècle. Les manifestations de ce phénomène se caractérisent par les sécheresses récurrentes, la désertification,  la diminution du pouvoir d’achat  des couches les plus  vulnérables et les migrations, la perte de la fertilité des sols, la perte de la biodiversité. La perte de la fertilité des sols etc.,  a reconnu l’envoyé du ministre de l’Assainissement. Au Mali, a-t-il indiqué,  le changement climatique  est une menace pour la sécurité alimentaire et pour le développement économique et social. C’est pourquoi, Abdallah il a estimé qu’il est nécessaire d’instaurer des mécanismes  d’adaptation  pour parer  à cette situation. Il poursuivra en disant que ce programme PIL ADCC est en cohérence avec les objectifs  du cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté 2012- 2017, qui vise à améliorer le bien-être social des populations.

Enfin, Abdallah a donné l’assurance de son département dans l’accompagnement de toutes les initiatives de la société civile.

Jean Goïta 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct