Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

12 mai 1955 – 12 mai 2017 : Ousmane Cherif Madani Haïdara a 62 ans

Comme à l’accoutumée, la fédération internationale des Ançardine organise une cérémonie commémorative à l’occasion de l’anniversaire du guide spirituel des Ançars, Ousmane Cherif Madani Haïdara. Cette année, les festivités se sont déroulées le vendredi 12 mai sur le terrain de football de Korofina, en présence de plusieurs délégations des Ançars venues de l’’intérieur du pays et des pays voisins.

seid-cherif-ousmane-madane-haidara-ansardine

Dans la nuit du jeudi au vendredi, l’association des prêcheurs Ançar-Dine «Ouhoudoul Islamia» a organisé un prêche de reconnaissance dont l’objectif était de rendre grâce à Allah d’avoir accordé «62 pluies» au guide spirituel des Ançars, Ousmane Cherif Madani Haïdara.

À l’entame des festivités, Cheick Hamidou Touré de la Côte d’Ivoire et Adama Diaby de San, tous prêcheurs, ont épluché le thème : «Le parcours du guide des Ançars, Ousmane Cherif Madani Haïdara, ses bienfaits non seulement au Mali, mais aussi et surtout dans le monde entier». Pendant de plus d’une heure, ces deux prêcheurs ont égrené les nombreux bienfaits d’Ousmane Cherif Madani Haïdara. Avant l’arrivée de celui-ci sur les lieux, qui précisera, dès l’abord, qu’il ne voulait pas venir mais qu’il avait été obligé de le faire sur les sollicitations pressentes des Ançars. Il a toute suite souligné qu’il ne fera pas de prêche, et qu’il était venu juste pour remercier les uns et les autres pour leur dévouement et leur courage au service de Dieu.

«Je tiens à remercier les initiateurs de cette cérémonie qui sont, entre autres Bouagnini, Aliou Sidibé et Baba Dembélé. Le jour où ils ont décidé d’organiser une cérémonie commémorative dans le cadre de mon anniversaire, je n’étais pas du tout d’accord. Mais ils ont insisté. Une fois de plus, je n’oblige personne à célébrer mon anniversaire. Ceux-ci ont pris l’initiative tous seuls, donc je me sens obligé de les remercier pour leur bonne volonté», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Ousmane Cherif Madani Haïdara a affirmé qu’aujourd’hui, le Mali a pris une autre tournure qui n’est pas du tout conforme à notre culture et à nos valeurs sociétales. Pour lui, l’homosexualité, qui existe dans notre pays maintenant, et d’autres dérapages sont des choses honteuses. Avant de faire savoir que ces choses sont devenues populaires et attirent beaucoup de personnes sur toute l’étendue du territoire du Mali. Et de s’interroger : «Je me pose la question de savoir : comment est-ce qu’un pays comme le Mali, avec autant de prêcheurs, ce phénomène a pu prendre autant d’ampleur comme ça ?»

Signalons qu’au cours des festivités, le guide spirituel a témoigné qu’un Guinéen vivant au Mali était venu lui dire que sa femme lui a été arrachée par une autre femme en pleine journée, et qu’il n’avait rien pu faire pour récupérer sa femme. Celle-ci ne voulant plus entendre parler de lui.
«Vraiment, j’interpelle les autorités et les guides religieux à sévir contre ce fléau. Sinon, ce qui est arrivé à Israël risquerait de nous arriver. Car la colère de Dieu n’a pas de limites», a-t-il déclaré.
Assétou Y. SAMAKE/stagiaire

Reporter

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct