Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

11è édition des Journées de la qualité: le satisfecit du ministre Baba Moulaye

L’Association malienne de la qualité, en partenariat avec l’Agence malienne de normalisation et de promotion de la qualité (AMANORM) a organisé, le mardi 5 mars 2019, au CICB, la 11è édition des Journées de la qualité qui avait pour thème: « De la recherche de la conformité à l’émergence».

La cérémonie d’ouverture des travaux, qui s’étalent sur 3 jours, était placée sous la présidence du ministre du Développement industriel et de la promotion des investissements, Ahmed Moulaye Boubacar, dit Baba Moulaye ; en présence du vice-président de l’AMAQ, M. Ibrahim SANGARE. On y notait la présence des représentants des associations des producteurs et des consommateurs du Mali et de la sous-région, notamment le Burkina Faso, la Cote-d’Ivoire et la Guinée.

Selon les organisateurs, ces journées ont pour objectif d’attirer l’attention des producteurs et consommateurs sur le respect des normes de la qualité des produits et infrastructures.

Pour Ibrahim SANGARE, le respect des normes est un réel défi que les entreprises maliennes doivent relever pour un développement harmonieux et durable du pays.

Aussi, a-t-il rappelé, la dimension recherche de marchés extérieurs devrait être une exigence pour que les entreprises nationales aient des standards de qualité et de services qui peuvent tenir tête à la compétitivité internationale.

Selon M. SANGARE, l’un des principaux axes autour desquels cette dimension est articulée est la culture de la Qualité.

« C’est pourquoi, le développement de la culture Qualité est soutenu par le développement d’une Infrastructure nationale de la qualité à travers la normalisation, la promotion de la Qualité, l’évaluation de la conformité aux normes, la certification, l’accréditation, ainsi que la métrologie », a-t-il dit.

Quant à M. Abdrahamane DEMBELE, président de l’AMAQ, il a fait savoir que la garantie de la qualité nécessite un changement palpable dans la vie de chaque individu. Mais, il a déploré que ce changement si nécessaire tarde à être une réalité.

«Les changements, enregistrés çà et là, ne sont pas à la mesure des attentes des populations en termes de qualité. Face à cette situation, nous sommes obligés de poser des questions, à savoir, en quoi les normes peuvent aider l’émergence ? La promotion de la qualité, la certification, la labélisation peuvent-elles aider nos organismes à s’améliorer en continue et être compétitives ? Quelle place les structures de vérification de la conformité ont au Mali ? Voilà des questionnements qui seront débattus pendant les Journées maliennes de la qualité au Mali. J’ose espérer que nous allons avoir des réponses à ces question », a-t-il dit.

Le ministre du Développement industriel et de la promotion des investissements a félicité les organisateurs pour le choix du thème qu’il trouve particulier par rapport aux autres éditions.

Selon lui, dans un contexte national et international, marqué par la globalisation, et la libre circulation des biens et des services, seule une application rigoureuse des normes permet d’améliorer la compétitivité des entreprises maliennes de garantir leur accès à des marchés régionaux et internationaux et d’améliorer continuellement leur contribution à l’accroissance économique et au développement du pays.

Il a ainsi encouragé tous les acteurs de l’infrastructure nationale de la qualité à persévérer dans l’application des normes et de la promotion de la qualité et assurer que les entreprises de notre pays, qu’elles soient du secteur privé ou public, détentrices de vastes potentiels de ressources demeurent compétitives et contribuent plus efficacement à l’émergence du pays.

En conclusion, il a invité les participants à être rigoureux dépendant les travaux, pour des recommandations précises pour permettre aux entreprises du Mali et de la sous régions, ainsi que les gouvernements respectifs à apporter une touche particulière à la qualité des produits et infrastructures

PAR CHRISTELLE KONE

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct